Quels types d'isolations pour ma maison ?

Mise à jour le 9 juin 2017

Les murs mal isolés représentent 16% des déperditions thermiques d'un habitat (source Ademe).

Différentes isolations de son bâtiment sont envisageables pour le rendre performant et limiter les consommations énergétiques.

 

Isolation thermique extérieure (ITE)

Elle joue le rôle d’un pull en hiver, en quelque sorte. Cette isolation permet de conserver dans l’habitacle un confort thermique optimal. Cette isolation a la fonction de conserver la chaleur générée par la maison pour la maintenir dans l’habitacle. L’isolation extérieure permet d’éviter les déperditions de chaleur et l’inertie thermique du mur est ainsi valorisé.

Ainsi, par exemple, durant les nuits d’hiver, même si le chauffage est coupé, la chaleur se répartit dans les pièces assurant une température idéale. En été, par contre, la chaleur est absorbée par l’isolation et ne pénètre donc pas dans le logement qui conserve sa fraîcheur. (Attention des protections solaires absentes ou insuffisantes n’empêcheront pas la chaleur de pénétrer dans la maison via les fenêtres malgré l’isolation extérieure).

 

Isolation de la toiture

Elle permet de se protéger du froid en hiver et de la chaleur en été. L’isolant peut être posé soit sur le plancher, soit au niveau de la toiture. Les matériaux biosourcés type laine de bois ou, ouate de cellulose, ont l’avantage d’absorbent plus de calories que des isolants minéraux type laine de verre. Ils conservent ces calories durant une durée plus longue (12h environ). Ainsi, en été par exemple, le logement reste frais toute la journée si les températures ne sont pas trop élevées plusieurs jours et nuits d’affilée.

 

Isolation plancher-bas

Le plancher-bas est la dalle qui sépare le sous-sol du rez-de-chaussée de la maison. Ce plancher-bas peut être source de déperdition énergétique.

Isoler le plancher-bas permet ainsi d’éviter que le froid ne passe à travers la dalle béton ou les planchers en bois et ne refroidisse le logement. Cette isolation est fortement liée à l’étanchéité à l’air de la maison.

 

Isolation thermique intérieure (ITI)

Elle est utile si la maison ne peut être isolée par l’extérieur (route proche, contrainte architecturale).  Il n’est pas nécessaire d’avoir une isolation intérieure et une isolation extérieure. D’autant que cela peut engendrer des désordres pathologiques, notamment concernant le risque de condensation. Dans les chantiers Oktave, l'isolation des murs (pas extérieure, puisque les deux cas sont possible), l'isolation du plancher-bas et l'isolation de la toiture sont incontournables.

 

Dans les chantiers Oktave, l’isolation extérieure, l’isolation du plancher-bas et l’isolation de la toiture sont incontournables. La combinaison de ces trois isolations maximisera le confort thermique des occupants du logement et optimisera la consommation énergétique (4 à 6 fois moins qu’une maison mal isolée).

 

► Pour aller plus loin : Le guide des matériaux isolants (source Ademe