L’étanchéité à l’air c’est « traquer les fuites d’air parasites »

Mise à jour le 11 avril 2017
Test étanchéité à l'air dans une maison

 

Gabriel Quentin, animateur de la plateforme Oktave d’Alsace du Nord, explique à quoi correspond l’étanchéité à l’air et pourquoi, sur les chantiers de rénovation énergétique, il est si important de s’en soucier.

 

- Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air ?
- Gabriel Quentin : L’étanchéité à l’air consiste à traquer toutes les fuites d’air parasites d’un bâtiment, c’est-à-dire toutes les fuites indésirables qui génèrent de l’inconfort dans la maison. Quand on parle d’étanchéité à l’air, on a souvent l’image d’une « maison thermos », d’une maison totalement étanche. Dans une maison étanche, c’est tout l’inverse ! Grâce à la ventilation performante, l’air est toujours frais et sain comme à l’extérieur. Pour cela, de bonnes fenêtres et une bonne ventilation sont indispensables.

 

- Quels sont les matériaux nécessaires pour s’assurer une bonne étanchéité à l’air ?
- G. Q. : Dans un premier temps, il faut de bons joints qui assurent la jonction entre la maçonnerie des murs et le cadre des fenêtres. Il faut également de bonnes fenêtres. La plupart des modèles sont aujourd’hui classifiés en fonction de leur étanchéité à l’air, justement. Enfin, on ne le sait pas toujours mais une bonne étanchéité à l’air passe aussi par un… panneau électrique étanche. Si celui-ci est situé dans une zone froide de la maison (cave, grenier,…), l’accumulation de gaines des prises et interrupteurs dans les murs sont autant de trous vers un espace froid. La rénovation énergétique s’attèle donc aussi à rendre ces gaines étanches à l’air. On parle de petites fuites d’air, mais si on les multiplie par le nombre de prises et d’arrivées électriques, on arrive à des fuites très importantes.

 

« Plusieurs risques liés à une mauvaise étanchéité à l’air »

 

- Comment l’étanchéité à l’air se mesure-t-elle ?
- G. Q. : Quand le chantier est sur le point de se terminer, nous effectuons un test dit « de la porte soufflante ». L’ensemble de l’espace chauffé de la maison est mis sous pression pour repérer les éventuelles fuites résiduelles de l’enveloppe, généralement localisées au niveau des menuiseries extérieures, et plus particulièrement au niveau des fenêtres, des jonctions mur/plancher bois et des prises électriques.

 

- Quels sont les risques d’une mauvaise étanchéité à l’air ?
- G. Q. : Il y en a plusieurs :

  • Un inconfort lié aux courants d’air froid
  • Une augmentation de la consommation de chauffage, liée à la hausse des déperditions thermiques et à une température de chauffage plus élevée pour palier à l’inconfort ressenti
  • La possible apparition de moisissures (due à la condensation sur les zones froides)

 

 

Découvrir les autres actualités d'Oktave