Toutes les aides financières pour la rénovation énergétique de votre logement

Que vous soyez propriétaire occupant ou propriétaire bailleur, Oktave, votre service régional de rénovation performante, vous aide à optimiser le financement de votre projet de travaux de rénovation énergétique.

Avec le suivi technique de votre chantier, l’équipe Oktave vous accompagne pour rendre toutes les aides financières accessibles. De plus le suivi technique de votre projet par Oktave vous assure que vos travaux répondent aux critères d’obtention de ces aides.

Voici les aides actuellement disponibles pour faciliter les projets de rénovation énergétique.

Prime Oktave (CEE) et « Coup de Pouce Chauffage » d’Oktave

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Energie (CEE), Oktave propose une aide à tous les propriétaires du Grand Est qui réalisent des travaux d’économies d’énergie. Le logement concerné doit avoir plus de 2 ans et peut être une résidence principale ou secondaire.

Le montant de la Prime Oktave est déterminé en fonction des travaux que vous allez engager et des caractéristiques de votre logement.

« Coup de Pouce Chauffage » d’Oktave

Oktave, en tant que signataire de la charte d’engagement Coup de Pouce Chauffage de l’Etat, vous permet de bénéficier d’une prime Oktave bonifiée dans le cas d’un remplacement d’une chaudière au charbon, fioul ou au gaz autres qu’à condensation par un équipement utilisant des énergies renouvelables.

CEE économies d'énergie

Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Ce dispositif fiscal permet aux ménages de réduire leur impôt sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées par les travaux d’amélioration énergétique réalisés dans leur habitation principale. Le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans. Le montant du CITE est plafonné à 2 400 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et 4 800 € pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 120 € par personne à charge.

Attribué sous conditions de ressources, le CITE s’adresse uniquement aux propriétaires réalisant des travaux d’économies d’énergie entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020 pour leur logement.

Les ménages aux revenus plus modestes selon les conditions de ressources de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) peuvent eux bénéficier de MaPrimeRénov’.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est la nouvelle aide de l’État destinée à remplacer le CITE. Lancée le 1er janvier 2020, sa mise en place s’échelonne jusqu’en 2021 pour l’ensemble des ménages.

En 2020, MaPrimeRénov s’adresse aux propriétaires occupants modestes selon les conditions de ressources de l’Anah, en remplacement du CITE. Le logement concerné par les travaux (maison ou appartement) doit être achevé depuis plus de 2 ans et être votre résidence principale.

Pour les mêmes travaux, MaPrimeRénov’ est cumulable avec la prime Oktave (CEE), avec les aides d’Action Logement et avec les aides des collectivités locales.

L’aide MaPrimeRénov’ peut financer jusqu’à 20 000 € du coût de vos travaux.

Aide « Habiter Mieux Sérénité » de l’Anah

Cette aide de l’Anah est destinée aux propriétaires occupants (sous conditions de ressources) et aux propriétaires bailleurs.

Pour les propriétaires occupants de logement de plus de 15 ans, l’aide « Habiter Mieux sérénité » concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25%. Le financement est proportionnel au montant de vos travaux et dépend de vos ressources (jusqu’à 70% du montant de vos travaux et 19 000 € d’aide pour les ménages les plus modestes). Cette aide n’est ni cumulable avec MaPrimeRénov’, ni avec la prime Oktave.

Le programme « Habiter Mieux » est ouvert aux propriétaires bailleurs privés qui s’engagent à respecter des plafonds de loyers et de ressources. Le montant de l’aide de l’Anah varie en fonction de l’état initial du logement et de la nature des travaux réalisés. Elle est proportionnelle au montant des travaux et est plafonnée à 80 000 €. 

Aides d’Action Logement

Le groupe Action Logement a mis en place un dispositif de soutien aux travaux de rénovation énergétique avec un financement pouvant aller jusqu’à 50 000€. L’offre d’Action Logement se décompose en une subvention pouvant aller jusqu’à 20 000 € (15 000 € pour les propriétaires bailleurs), complétée d’un prêt à 1 % d’un montant maximal de 30 000 € sur une durée pouvant aller jusque 20 ans.

Ce dispositif d’aide est accessible sous condition de ressources. Il est dédié au propriétaire (occupant ou bailleur) salarié du secteur privé ou au propriétaire bailleur logeant des salariés du secteur privé.

Le logement concerné doit être occupé à titre de résidence principale. Il doit être situé en zone B2 ou C ou dans une des communes du programme « Action cœur de ville ».

Oktave est reconnu par Action Logement pour accompagner les propriétaires souhaitant bénéficier de ce dispositif d’aide.

Aides des collectivités locales et exonération de taxe foncière

Certaines collectivités locales du Grand Est proposent des aides pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Par ailleurs, certaines collectivités exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. L’exonération peut être totale ou partielle.

Oktave, dans le cadre des partenariats mis en place avec de nombreuses collectivités du Grand Est, pourra vous accompagner pour en bénéficier le cas échéant.

L’éco-prêt à taux zéro

L’Eco-PTZ vous permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Il s’agit d’un prêt à taux d’intérêt nul et accessible sans condition de ressources, d’un montant maximal de 30 000 €, en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021.

Il est accessible aux propriétaires (occupants ou bailleurs) et aux SCI non soumises à l’impôt sur les sociétés. Le logement concerné doit avoir plus de 2 ans et être destiné à être une résidence principale (en occupation ou en location).

Grâce à ces partenariats bancaires, Oktave vous assure d’accéder simplement à l’Eco-PTZ et de bénéficier d’une offre de financement complémentaire adaptée si besoin.

La TVA à taux réduit

Si vous rénovez votre logement, certains travaux d’amélioration de la qualité énergétique (pose, installation et entretien des matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt transition énergétique) peuvent bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 %.

Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans et être occupé à titre de résidence principale ou secondaire.

Autres aides et dispositifs fiscaux

Dispositif Denormandie :

Une aide pour rénover des logements situés dans des villes moyennes.

Ce dispositif permet aux particuliers achetant un logement à rénover pour être mis en location dans une des villes moyennes éligibles de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu’à 21%.

exemple : Pour l’achat d’un bien de 150 000 € avec 50 000 € de travaux, l’aide s’élève à 42 000 € pour une location de 12 ans, soit 3 500 € de déduction par an.

Aide de la caisse de retraite :

La caisse de retraite peut vous accorder une aide financière pour réaliser des travaux d’aménagement dans votre logement. Cette aide est attribuée aux retraités du régime général ou aux pensionnés civils ou ouvriers retraités de l’État.

Prêt de la CAF pour les travaux d’amélioration de l’habitat :

Si vous êtes bénéficiaire d’une prestation familiale, la Caisse d’Allocations Familiales peut vous accorder un prêt à l’amélioration de l’habitat pour faire des travaux (rénovation, isolation, amélioration…) dans votre résidence principale.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter ou à vous rendre sur www.faire.fr

FAIRE & Oktave